Au sujet de la vaccination : réaction du président du Parti Niçois - 21/09/2021)

 

vaccination

Certains se sont étonnés de mon silence (et celui du Parti Niçois) depuis la mise en place du passe sanitaire en juillet et de tout ce qui tourne autour de la vaccination contre le Covid.

Face aux hystéries collectives, je n’ai jamais été homme à hurler avec les loups quelques soit la meute ou à suivre le troupeau quel que soit le cheptel. Je préfère observer (sauf en de rares cas où je ne pouvais rester silencieux), prendre de la hauteur, voire au-delà de ce qui se passe de l’hexagone, en évitant un regard franco-français sur la situation. Il est d’autant plus difficile d’analyser avec le recul nécessaire toute la période que nous connaissons depuis 2020 car nous vivons toujours en pleine pandémie.

N'attendez pas de moi que je vous dise quoi faire. Ce n’est pas parce que j’ai pu lire tel ou tel article de vulgarisation scientifique que cela fait de moi un expert (auto-proclamé) en la matière. Dans la situation actuelle que nous vivons, il ne faut pas avoir honte de dire qu’on ne sait pas tout ; ce qui est mon cas.

Je suis curieux de nature je m’intéresse et me passionne pour beaucoup de choses, pourtant tout passionné que je peux être par exemple en astronomie en paléontologie ou en archéologie.… J’en connaîtrais toujours infiniment moins que la communauté des astronomes, des paléontologues ou des archéologues….

Il en va de même sur ce sujet au combien important qu’est la vaccination (que ce soit Covid ou une autre maladie d'ailleurs, l'antivaccinalisme à une longue histoire en France et ne date pas seulement de la pandémie actuelle). Je m’intéresse au sujet mais là aussi ; j'en connaîtrais infiniment moins que la communauté des experts en virologie, épidémiologie et vaccinologie. Donc n’attendez pas de moi que je vous dis de vous faire vacciner ou non, je m’en remets à la communauté des experts, au consensus scientifique et aux faits ; remettez-vous, vous aussi à la communauté des experts, au consensus scientifique et aux faits.

La seule chose que je peux vous conseiller en revanche, méfiez-vous de la désinformation, du biais de confirmation et des gourous :

N’écoutez pas ceux qui n’ont pas plus de connaissances en la matière que moi et qui pourtant, vont vous inciter à ne pas vous faire vacciner. Pour reprendre une punchline du sénateur Claude Malhuret « Ils ne savent même pas localiser leur vésicule biliaire mais ont un avis tranché sur l'ARN messager et l'hydroxychloroquine ».

Méfiez-vous des gourous, des charlatans des pseudo-sciences et autres faux prophètes dont l’apparente expertise voient leurs jugements faussés par des convictions acerbes ou la soudaine notoriété médiatique. Aux individualités profitant de cette crise, préférez le travail collectif des experts et le consensus scientifique. 

Diversifier et vérifier ses sources, évitez les biais de confirmation en cherchant exclusivement les « informations » qui vous confortent dans vos opinions politiques et/ou religieuse. Je sais que la période exceptionnelle peut pousser à se réfugier dans ses croyances et convictions afin de s’apporter une réponse rassurante à nos inquiétudes. Mais pour se sortir de cette situation exceptionnelle, nous avons besoin plus que jamais de nous en tenir aux faits et non aux croyances. Si vous ne faites pas confiances aux « médias mainstream », alors à plus forte raison méfiez-vous encore plus d'un article ou d’une vidéo provenant d’un obscur et douteux média « alternatifs ».

En bref, le seul avis et conseil que je peux donner afin de vous forger votre opinion et prendre votre décision concernant la vaccination : c’est de faire preuve de rationalisme, d’esprit critique, de parcimonie, d’éviter de tomber dans le piège émotionnel, d’éviter de s’enfermer dans des convictions tranchées et de s’en tenir aux faits.

Pour le reste, concernant les « complots » : apprenez à différencier conspiration réel et théorie du complot. Les conspirations existent et ont existés (il suffit de voir l’annexion de Nice 1860) et ne nécessit pas l’intervention d’extra-terrestre ou de sociétés secrètes régissant le monde dans l’ombre... L’erreur à ne pas faire c'est de voir des complots partout tout le temps surtout pour expliquer le monde et les évènements s'y déroulant par je ne sais quel plan occulte.

Je ne peux que conseiller Le Manuel de la Théorie du complot.

 

Julien LLINARES, président du Parti Niçois

 

Réaction du président du Parti Niçois - 29/08/2021

Sylvie Bonaldi, conseillère municipale écologiste, après s'être fait remarquée sur ses propos anti-masques qu'elle considère comme un "instrument de soumission", après avoir approuvée la destruction de bien...voilà qu'elle se fait remarquer par ses postures antivax et anti-pass depuis la mis een place du passe sanitaire.

A se laissé emporter par la vague de l'hystérie collective de l'anti-tout, Mme Bonaldi dérape une fois de plus en partager une photo lors d'une manif' anti-pass où l'on peut lire : "L’obligation vaccination un viol", en se référant au code pénale.

La vaccination un viol ? Donc lorsqu’un enfant est vacciné pour la rougeole qu’est-ce que c’est ? de la pédophilie ?!

Après le dévoiement des symboles liés à la Deuxième Guerre mondiale, l’étoile jaune en tête, banalisant les crimes nazis ; voilà que certains banalisent le viol en partageant des images et des propos détournant le Code Pénal....

Rappelons donc ici l’article 222-23 du Code Pénal : « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, ou tout acte bucco-génital commis sur la personne d'autrui ou sur la personne de l'auteur par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol. »

J’insiste bien sur la pénétration sexuelle ….si certains voient un acte sexuel (consentie ou non) dans le fait qu’une seringue pique un bras…ces personnes méritent de faire un tour en psychiatrie !

Qu'une personne comme Sylvie Bonaldi, conseillère municipale (et qui plus est une femme), puisse partager et approuver ce genre de chose banalisant le viol est propement scandaleux ! Est-ce que ces personnes, en manquent d’arguments, réfléchissent une seconde à ce que peuvent ressentir les victimes de viol en voyant ce genre de photo ? les victimes de viol ayant voté pour la liste à laquelle appartient Sylvie Bonaldi (peut-être même, que certains colistier(e)s de Mme Bonaldi ont subi un viol) doivent beaucoup apprécier…

Je ne souhaite à personne de se faire violer pour comprendre ce que c’est ; mais un peu d’empathie et de décence ne ferait pas de mal à certains : Pensez au traumatisme que les victimes de viol doivent porter toute leur vie, surtout lorsqu’elles n’osent pas en parler ; pensez à celles osant le faire et ayant le courage de porter plainte, qui trop souvent se voient humiliées par un policier faisant passer la victime pour responsable de son viol en demandant comme « elle était habillée » ou si « elle avait une attitude provocante » au moment des faits...et certains osent comparer le supplice de ces victimes de viol avec la vaccination ?

Les mots et les symboles, en déplaisent à certains, ont un sens.

Julien LLINARES, président du Parti Niçois

 

bonaldi