01 mai 2010

Communiqué du Parti Niçois du 1er Mai 2010

« Tarifs pratiqués par l’épicerie Marianne & C° :

  • Pompiers pyromanes, notaires escrocs, CRS inculpés de vol en réunion, policiers filmés en flagrant délit de vol ; associations caritatives mises en examen pour escroquerie en bande organisée ; Préfète suspendue et soupçonnée de vols et détournements ; élu UMP inculpé de corruption de mineur. Tarif : non encore communiqué

  • Ministre qui gaspille 116 000 euros en utilisant un jet privé. Tarif : légère réprimande

  • Gendarmes coupables de faux et usage de faux lors de la rédaction de PV. Tarif : cinq et deux mois de prison avec sursis.

  • Ex ministre de l’intérieur et sénateur coupable de corruption passive et de complicité et recel d’abus de bien sociaux. Tarif : un an de prison avec sursis.

  • Supporter de foot Niçois éméché qui brûle des feux. Tarif : trois mois de prison ferme et confiscation du véhicule.

  • Port de burqa. Tarif : 150 euros envisagés.

  • Journal qui truque les sondages afin de complaire à un politicien local. Tarif : Néant

  • Attaque de conducteur de tram au sabre. Tarif : trois mois ferme et trois mois avec sursis.

  • Association de fait de supporters qui soutiennent le Gym de Nice et l’identité niçoise. Tarif : Dissolution collective. Interdictions de stade.

  • Détournement de 105 367, 74 euros de fonds public dans l’affaire du Golf de Nice : Tarif : aucune peine, passé en pertes et profits au débit de la collectivité.

  • Port en réunion de vêtements portant le sigle de l’association niçoise dissoute. Tarif : jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

L’épicerie Marianne & C° qui est au bord de la faillite impose des prix véritablement prohibitifs aux Niçois que, visiblement, elle n’apprécie pas. Il est temps de changer de crémerie et de renvoyer ses représentants à Nice à leur siège social parisien».

le_parti_ni_ois_sur_facebook

Posté par parti_nicois à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 avril 2010

DISSOLUTION DE LA BSN . Le coq gaulois veut détruire le particularisme niçois.

Parti_nicois_2_1

Communiqué du parti Niçois du 29 avril 2010 : « Comme il fallait s’y attendre, la BSN a été dissoute sous de fallacieux prétextes. Le décret de dissolution est une déclaration de guerre aux vrais Niçois, qui défendent leur drapeau. Le coq gaulois, les pattes sur un tas de fumier nauséabond, irrité et affolé que sa basse-cour prenne l’eau de tous côtés et que la révolte gronde, donne des coups d’ergots à tout ce qui bouge. Beaucoup de Niçois ne sont point encore lobotomisés par le système politique français, et lui résistent ; ils deviennent des cibles à abattre à tout prix. La gestion catastrophique des politiciens a conduit l’hexagone gaulois à la totale ruine, partout souffle un vent de rébellion. Les Niçois sont les premiers dans la ligne de mire car leur particularisme ancestral, et leur goût de la liberté inquiète le pouvoir parisien. Le mensonge sécuritaire, prétexte à la dissolution de la BSN ferait rire un cheval de bois, s’il n’était pas un pas de plus vers la dictature.

La sécurité des populations est le dernier souci des politiciens, et sert de prétexte à bâillonner les forces vives. Ce n’est pas par hasard, que sous la houlette du ministre-maire, Nice a été décrétée « laboratoire » de ce système attentatoire aux libertés de chacun. Depuis que l’on ne peut plus entrer à la mairie de Nice sans être enregistré (et donc fiché) à l’entrée, que des centaines de caméras ont été installées partout, que tout est surveillé, que les gardes à vues se multiplient pour des vétilles, que de dangereux flash-balls sont utilisés, depuis que les citoyens n’ont plus le droit que de se taire, et de lire une presse mensongère et vendue au pouvoir, la délinquance a-t-elle été résorbée ?  Les rues sont elles sûres ? Elles le sont moins que jamais. Il est notoire que tous les dispositifs répressifs ne pèsent pas sur les délinquants, dont beaucoup sont relâchés avant que leurs victimes ne soient sorties du fatras administratif qu’on leur impose, mais sur la population que l’on prétend protéger ; les citoyens subissent à la fois une délinquance croissante, une très importante restriction de leur liberté, et les dérives des détenteurs le l’autorité.

La dissolution du groupe de supporters niçois qui portait haut les couleurs de Nice, n’est pas une mesure sécuritaire, c’est une tentative de mettre à la botte les forces vives niçoises qui défendent leur identité. L’identité niçoise a toujours été la bête noire du pouvoir central. On l’a vu en 1860, quand Nice, envahie militairement, a perdu sa liberté après un scandaleux plébiscite truqué, on l’a vu en 1871 quand le pouvoir jacobin a répondu au vote des urnes par des fusiliers marins, des canons et des mitrailleuses. Aujourd’hui la répression prend d’autres formes ; depuis peu, sa brutalité suggère que l’on pourrait bien revenir aux anciennes méthodes coloniales.

Mais les Niçois sont toujours là, et ils sont toujours Niçois ; ils n’ont pas été formatés dans le moule jacobin, et aujourd’hui ils se rebiffent et n’acceptent pas la muselière que l’on veut leur imposer sous prétexte de sécurité. Qu’attendre du système en place ? Information dirigée, sondages truqués, charcutages électoraux, lois de circonstances, confiscation du pouvoir par le biais de l’argent et des médias... Les Niçois ne peuvent rien attendre du système politique français, sauf un complet asservissement, la ruine, et leur disparition programmée, en tant qu’entité particulière.

Il est grand temps de se rassembler, pour faire face à ces multiples agressions contre notre identité et nos intérêts. Les politiciens français n’ont plus de légitimité à Nice, si tant est qu’ils n’en aient jamais eu. Ne croyez pas que la gauche va vous sauver de la droite et que la droite va vous sauver de la gauche ; ces forces ne sont pas opposées, elles sont cousines et se partagent le pouvoir comme un bien de famille. Le parti Niçois a été fondé pour défendre les intérêts de Nice et des Niçois en dehors de la politique française. Rejoignez le, demain, il sera trop tard ».

le_parti_ni_ois_sur_facebook

Posté par parti_nicois à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,