Résultat du second tour des législatives, victoire des nationalistes corses !

corse legislative 1

Le Parti Niçois se félicite de la défaite du FN dans le pays niçois, trés médiatiquement représenté par le tandem Vardon-Bettati.

Nous tenons à féliciter la victoire historique des nationalistes corses de Pè a Corsica envoyant pour la première fois trois députés (sur quatre circonscriptions de Corse) à l'assemblée nationale; cette victoire fait suite à celle des élections régionales de 2015 et inscrit définitivement la lutte légitime du peuple corse dans le paysage politique français et ne peut plus être ignorée par Paris. Nous félicitons également les indépendantistes martiniquais qui ont envoyé un député à l'assemblée nationale.

Vive la Corse, vive la Martinique ! Issa Nissa !

 

 

Posté par parti_nicois à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 février 2011

Réaction de M. Alain Roullier-Laurens, Président du Parti Niçois au sujet de l’alliance de M. Peyrat avec le Front National

« En dix jours à peine, l’ex-maire de Nice, a commis deux erreurs politiques majeures : l’alliance avec un groupuscule qui se pare du vocable niçois de « Nissa rebela » , mais qui est en réalité  l’émanation directe du Bloc identitaire, parti d’extrême droite français connu pour ses provocations indignes, comme la distribution de soupe au cochon,  puis le rapprochement avec le Front national qu’il avait quitté en 1994 pour pouvoir prétendre à la mairie de Nice.  Allié ponctuel et sous conditions, de Jacques Peyrat, sur la liste duquel je figurais en 11e position en 2008, je me dois de réagir. Les 33000 électeurs qui nous avaient accordé leurs suffrages, n’ont pas voté pour l’extrême droite, et aujourd’hui se voient floués. J’avais mis en garde Jacques Peyrat au sujet de son entourage ; devant cette dérive plus que malsaine, je suis contraint de me désolidariser de lui. Ni l’ambition politique, ni la vengeance ne peuvent  justifier un renoncement aux valeurs humanistes et républicaines ».

Alain Roullier-Laurens