Législative partielle : la consigne de vote du Parti Niçois

logo pn

Suite à la démission de Christian Estrosi de son mandat de député, l’élection législative partielle de la 5e circonscription se déroulera les 22 et 29 mai 2016.

Le Parti Niçois appelle officiellement tous les électeurs à voter en faveur de la candidate sans étiquette Romane Raiberti-Ingigliardi (suppléant Gilles Zamolo).

Nous ne soutiendrons pas les candidatures des grands partis parisiens, que ce soient Marine Brenier (Les Républicains) multi-cumularde tout comme son mentor et suppléant Christian Estrosi, ou Philippe Pelligrini (Front de Gauche), ou Chaama Graillat (Parti Socialiste) candidate par défaut de la soit disante opposition socialiste locale ou encore Michel Brutti (Front National) candidat d’un parti ultra-jacobin obstinément hostile à toutes formes de régionalismes qualifiant de « communautarisme » ceux défendant les particularismes locaux.

Nous ne soutiendrons pas non plus les autres candidats : Christine Beyl (AEI) qui a au moins le mérite d’être la seule représentante écologiste indépendante et assidue sur son domaine de compétence, Nicolas Rousseaux (GR) parachuté professionnel de toutes les élections partielles (Nord, Aude, Doubs, Paris et Français de l’étranger) appartenant à une mouvance trés marqué à droite ou Pascal Reva de « Nuit Debout » candidat d’un soir retoqué par ses pairs le lendemain.

Seule la candidature sans étiquette de Romane Raiberti-Ingigliardi, conseillère municipale de Saint-Martin-Vésubie active auprès de nombreuses associations et communes du département, est la plus apte à défendre le territoire et ses différentes composantes par une réelle démocratie participative, de bon sens, par le travail de fond sur les différents projets et aménagements concernant la 5e circonscription.

LE 22 MAI 2016, VOTEZ ET FAITES VOTER POUR LE BON SENS !

 

5e

Commentaires sur Législative partielle : la consigne de vote du Parti Niçois

Nouveau commentaire