Moi profil

Julien LLINARES, né à Nice le 10 décembre 1983.

Président du Parti Niçois depuis 2014.

-

« Postier de métier, je suis d’un naturel assez curieux, je m’intéresse à de nombreux sujets mais je suis avant tout passionné d’Histoire. 

-

Mon attachement à l’Histoire et à la culture du Pays Niçois je la dois à deux éléments essentiels : 
-
L’Histoire, qui grâce à grand-père instituteur à la retraite me fit passionner très jeune à l’histoire de ma ville, notamment au travers d'une bande dessinée : « Nice et son Comté ».  Et l’arrière-pays où je puise mes racines, partagé entre Tourrette-Levens et Ascros : Tourrette-Levens où mon père était également chauffeur de car. Ascros dont les liens entre ma famille et ce village sont étroitement liés depuis que mon arrière-grand-père, Pierre Cadopi, lui aussi chauffeur de car, assurait la ligne Nice-Ascros dès 1935. 
-
C’est par mon intérêt pour l’Histoire de Nice que j’ai découvert un jour « Nice, demain l’indépendance » et fit la rencontre de son auteur ; Alain Roullier-Laurens, ce fut un tournant pour moi : comme beaucoup l'ayant cotoyé, en redécouvrant des pans entiers de l'Histoire de Nice (notamment la période révolutionnaire ainsi que la période 1860 et 1871), je redécouvris qui j’étais en tant que Niçois. J’ai adhéré en 2005 à la Ligue pour la Restauration des Libertés Niçoises (LRLN) fondé par Alain Roullier et m’engagea dans ce combat pour la réhabilitation de la vérité historique et travailler à l’avenir de Nice.
Le 24 mars 2010, année du 150e anniversaire de l’annexion de Nice et de la Savoie à la France je fis partie de la délégation niçoise accompagnant Alain Roullier en Suisse où il signa avec Jean de Pingon « la Déclaration de Genève » concernant l’abrogation du traité de Turin de 1860. J’étais présent à la création du Parti Niçois qui fut fondé le jour la « Déclaration de Genève ». 
-
En 2012 j’ai été candidat pour Parti Niçois aux élections cantonales partielles de Levens. 
-
Depuis 2014, suite à la disparition d’Alain Roullier-Laurens, j’ai repris son flambeau en tant que président du Parti Niçois.
-

Parallèlement au Parti Niçois, je suis également impliqué en tant que simple adhérent dans plusieurs associations niçoises à but culturelles et historiques : de 2015 à 2018 j’ai été organisateur, en collaboration avec la mairie de Nice, de la commémoration de la Dédition de Nice à la Savoie. »

 -

Ma page Facebook

image page fb